De l’essence toxique livrée en Afrique de l’Ouest

Selon un rapport des Pays-Bas, des tradeurs exportent vers le continent africain des hydrocarbures mélangés
à des substances chimiques dangereuses pour la santé.
Au départ l’alerte a été lancée par l’organisation suisse Public Eye et confirmée par l’inspection pour l’environnement humain et les transports des Pays-Bas dans un rapport officiel rendu public ce lundi 9 juillet.
Après enquête sur 44 tankers en partance pour l’Afrique de l’Ouest, la police environnementale hollandaise a constaté l’usage à grande échelle de manganèse, de benzène tous deux cancérigènes et des taux de soufre 200 à 1 000 fois supérieurs aux standards européens.
Une action en justice devrait suivre rapidement.

La suite de ce contenu est réservé aux adhérents de la FEDIE, si vous êtes adhérent connectez vous avec les identifiants transmis. Si vous souhaitez devenir adhérent, contactez Léa au 0 805 107 900

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi